Le monument Jeanne D’Arc, Part. 2

En 1868 est décidé d’élever un monument à la gloire de l’héroïne. Faute de place, c’est à Bonsecours, commune limitrophe de Rouen que l’architecte Lisch le bâtit.

Lisch, architecte en autre de la Gare Saint-Lazare à Paris, chargea Ferdinand Marrou de construire la coupole et le campanile de plomb et de cuivre doré qui fut couronné par une statue de Saint-Michel due au ciseau du sculpteur Tomas.Cette oeuvre fut l’une des dernières réalisations monumentales de l’atelier de F. Marrou.

L’Archange Saint Michel en surmonte la coupole qui abrite une statue de 2 mètres de Jeanne enchaînée qui semble contempler la ville qui l’a martyrisée…

Les deux petits édifices de part et d’autre abritant des statues de Sainte Marguerite et Sainte Catherine. Le monument fut inauguré en 1892.

Photo # 1

Photo # 2


Photo # 3


Photo # 4


Photo # 5


Photo # 6


Photo # 7


Photo # 8


Photo # 9


Photo # 10


Photo # 11


Photo # 12


Photo # 13


Photo # 14


Photo # 15


Photo # 16


Photo # 17


Photo # 18


Photo # 19


Photo # 20


Photo # 21


Photo # 22


Photo # 23


Photo # 24


Photo # 25


Photo # 26


Photo # 27


Photo # 28


Photo # 29


Photo # 30


Photo # 31


Photo # 32


Photo # 33


Photo # 34


Photo # 35


Photo # 36



4 Commentaires

  • Répondre mars 28, 2011

    disciple du Maître

    Pas mal :)

  • Répondre mars 28, 2011

    jean-francois A.

    magnifique les details sont superbes

  • Répondre avril 2, 2011

    didier

    superbe !

  • Répondre avril 30, 2011

    Buddy

    jolie shooting

Poster un commentaire