4 mars 2011

Le pont Gustave Flaubert lève son tablier

Le pont Gustave-Flaubert est un pont levant routier sur la Seine à Rouen dans la partie ouest de la ville, en aval du premier pont (pont Guillaume-le-Conquérant) qui marque la limite de la partie du fleuve accessible aux navires de mer. Il a été mis en service le 25 septembre 2008, après quatre années de travaux.

L’ouvrage se trouve sur la liaison entre l’autoroute de Normandie (A13) et l’autoroute A150 qui est reliée aux autoroutes A29 et A28. Cette liaison doit permettre de désengorger les quartiers ouest de Rouen tout en assurant la liaison nécessaire avec la zone économique et le port de Rouen.

À ses pieds, sur la rive droite, se trouve une ancienne zone portuaire en pleine réhabilitation, qui comprend entre autres le musée maritime et sur la rive gauche, une friche industrielle qui doit donner lieu à une grande opération immobilière.

D’une portée de 120 mètres et d’une hauteur totale de 86 mètres, soit le 3e bâtiment le plus haut de Rouen après la Cathédrale Notre-Dame de Rouen et la Tour des archives.

Le tirant d’air est de 7 mètres lorsque le tablier est en position basse, compatible avec le passage de péniches, et de 55 mètres au-dessus de la Seine en position haute. Ses caractéristiques en font le plus haut pont levant au monde. Sa longueur totale, y compris les viaducs d’accès, est de 670 mètres.

Le tablier double, long de 120 mètres et pesant deux fois 1 300 tonnes, est supporté par quatre pylônes (jumelés deux à deux) implantées dans le lit de la Seine. Il se lève en douze minutes, d’après les prévisions en moyenne une trentaine de fois par an, notamment pour laisser le passage aux voiliers de l’Armada qui reviennent périodiquement à Rouen et aux paquebots de croisière qui accostent au centre-ville.

Le trafic prévisionnel est estimé à 50 000 véhicules par jour. Il est censé débarrasser le centre ville du quart des 190 000 camions qui franchissent chaque jour le fleuve.

Son nom, en hommage à l’écrivain Gustave Flaubert, a été définitivement choisi le 15 décembre 2006 par le conseil municipal de Rouen, suite à une consultation des habitants amenés à choisir entre ce nom, Pont de Rouen ou Pont Cavelier de la Salle. Jusqu’à cette date, il était temporairement dénommé le 6e Pont.

Le 14 avril 2007, le trois-mâts barque Belem, à quai depuis un mois, est passé sous le pont Flaubert, après les premiers essais permettant à celui-ci de se lever suffisamment pour le laisser passer. Une foule de Rouennais s’était alors donné rendez-vous pour applaudir l’évènement.

 

 

 

 

RECENT POSTS

    3 Comments

  • mmorty 5 mars 2011
    Reply

    Super les photos meme l’eclairage naturel du fond est jolie avec ce voile brumeux

  • David 5 mars 2011
    Reply

    Tu aurais du venir

  • Reply

    Rho c’est beau

  • Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :