Pour ce premier The Friday Shot, j’ai envie de vous partager un coup de gueule ! Et oui, cela m’arrive de râler et d’être exaspéré par ce que je peux voir et constater autour de moi dans la profession de photographe.

Entre les photographes qui s’auto-proclament professionnel et les photographes naïfs ne se rendant pas compte qu’ils cassent le marché des « vrai » professionnels, je n’en fini pas de tomber de ma chaise !

Avant toutes choses et pour ne pas qu’il y ait d’ambiguïté, je tiens à préciser que je nomme les « vrai » photographes ceux ayant une activité photographique déclaré, un n° de SIRET, et payant des charges à l’État ! Et les « autres » faisant que du pseudo business en proposant des prestations au « black », purs assassins avec préméditation du métier de photographe ….

Tous les domaines d’activités ont une large variété de professionnels qui diffèrent par leurs compétences et leurs niveaux d’expertises. Ils facturent aussi différemment suivant leur aptitude et renommé et les gens n’opposent d’habitude aucune objection à payer une prestation auprès de ces professionnels.

Malheureusement, ce n’est pas le cas pour la photographie depuis bien longtemps, où les gens non qualifiés empiètent continuellement sur les professionnels, facturant moins pour un travail bien souvent de mauvaise qualité. Les clients acceptent souvent un compromis sur la qualité tant qu’ils payent moins. L’argent est aujourd’hui le nerf de la guerre pour tout le monde.

Si nombreux sont ceux qui sont enclins à payer quelques deniers un photographe, seraient ils du même avis au moment de payer leur docteur, leur dentiste, leur garagiste, ou encore leur boucher ? Mettraient ils leur santé dans les mains d’un charlatan ? Confieraient ils l’entretien de leur véhicule à un type qui ne fais pas la différence entre une sonda Lambda et la vanne EGR ? Ou bien un mec qui leur taillerait une bavette dans un morceau de blanc de poulet ?

Non, certainement pas ! Alors pourquoi se tournent ils vers l’amateurisme lorsque l’on cause photographie et prestation d’un photographe ?

Combien de clients me racontent des anecdotes de leurs mésaventures avec l’amateurisme !  L’une des dernières anecdotes que j’ai entendu de clients qui attendent les photos de leur mariage depuis plus de deux ans, certes ils n’ont pas payer chers, seulement quelques centaines d’euros mais résultat …. zéro photo et une prestation payée d’avance et un photographe faisant le mort ! Ça craint non !?

Le photographe et la photographie méritent d’être traités comme n’importe quel job et la reconnaissance qui va avec ! On ne s’improvise pas footballeur, docteur ou policier. Quoique que, Alexandre Benalla portait bien une arme, une radio de préfecture de police et les insignes des forces de l’ordre …

Prenons l’exemple de tonton René qui vient de faire l’acquisition d’un vieil accordéon dans une brocante. Il ne sait pas trop en jouer, mais pour arrondir sa maigre retraite propose de faire des petits concerts avec ses copains du club de dominos qui eux aussi jouent d’un instrument aussi bien que lui moyennant un tarif à 30€/heure. Payeriez vous ce genre de prestation ? En bonus, tonton René chante ! Pas professionnellement, mais sa mère disait qu’il était doué.

J’ai un pote qui vient de s’acheter un kit dentaire, et il m’a demandé mon avis sur sa petite annonce qu’il souhaite publier sur Facebook au cas où quelqu’un aurait besoin de soins dentaires. Il n’ai pas vraiment professionnel et n’ai pas allé à l’école ou quoi, mais il sait entraîné sur des modelages en plastique, mais si vous ne voulez pas débourser un pognon de dingue fortune en facture chez les dentistes, contactez-le ou pas !

 

Il peux même s’occuper des dents de vos enfants à n’importe quelle heure et pendant le week-end. Il vient de commencer donc ça ne me dérange pas de le faire gratuitement. Sérieusement, vous feriez appel à ce genre d’individu ?

Pareil, j’ai ma cousine Berthe qui vient de faire une superbe affaire sur une promo sur l’huile pour bébé au Franprix juste avant qu’ils ferment. Elle en a achetée six bouteilles, donc si quelqu’un veut un massage…  Elle n’en a jamais fait avant, et n’a pas d’expérience , mais ses tarifs sont bas,  juste 15€/heure. Si vous ne voulez pas payer le prix exorbitant d’un kiné professionnel, contactez-la ! Elle peux même vous gratter le dos pour 8 € …

Il y a quelques semaines tata Ginette m’a traîné à la gym pour la première fois depuis des années. C’était dur au début, mais nous y sommes retourné encore cette semaine donc maintenant j’ai une super expérience avec presque la moitié des machines. Donc si vous avez besoin d’aide pour vous remettre en forme mais que vous ne voulez pas d’un coach professionnel qui facture une blinde juste parce qu’il a de l’expérience et des muscles, faites le moi savoir ! Je viendrai vous coucher avec Ginette gratuitement …

Ces exemples sont farfelus ! Mais vous y retrouverez des situations réelles ou encore vécues. Combien de fois j’ai eu le droit à ce genre de discours comme « Moi aussi avec le même appareil que toi je pourrais faire de belles photos » ou encore, « Ton reflex prends vraiment de bonnes photos » ou bien « Ton boulot est facile! Tu as juste à appuyer sur un bouton »

Devrait-on pas traiter la profession de photographe comme les autres professions ? S’improvise t-on chirurgien ou avocat ? Bien sûr que non, nous faisons appel à ses professionnels lorsque nous en avons besoin. Jamais vous ne vous feriez opérer par un amateur. Jamais vous ne vous feriez défendre devant un magistrat par un type qui n’y connais pas grand chose en droit. Alors pourquoi faire appel à votre cousin éloigné pour faire les photographies de votre mariage ? Le prix ? Pourtant vous êtes prêt à payer la bonne somme pour être opéré ou défendu par des professionnels ! Paradoxale non !?

 

Il ne suffit pas de posséder un appareil photo pour être un photographe pro … Que la profession soit respectée et reconnue à sa juste valeur !

N’êtes vous pas d’accord avec moi ? On en discute !?